Juifs de Rouen déportés à Auschwitz : les publicitaires se marrent !

Juifs de Rouen déportés à Auschwitz : les publicitaires se marrent !

Il est des moments où le capitalisme n'a aucun état d'âme, ni aucun scrupule, il y a deux ans pour mon article Des monstres.
Cela parlait d'un site qui est hébergé chez Lycos et qui parle de la déportation d'une famille juive de Rouen http://membres.lycos.fr/ettinger/. Et bien deux ans plus tard, le sujet est toujours d'actualité !

J'ai eu l'idée de faire un petit tour sur le site. Quand on arrive sur le site, il est écrit : « ROUEN DRANCY AUSCHWITZ Chronique de la déportation ». Et l'on perçoit tout de suite une bonne dose... d'humour noir publicitaire. Il y a les annonces Google "Alzheimer Drancy : Trouvez une maison à meilleur prix", il m'est d'avis que la pub tombe à plat, vu qu'il n'y avait pas moins cher que le logement qu'on a trouvé à cette famille ! La deuxième annonce concerne de trouver un logement à Drancy, même réponse, la troisième : "Quelle mutuelle choisir ?", là, je ne sais pas si il y a une mutuelle qui accepte de payer si les gens sont malades là-bas. C'est un humour vraiment mal placé !
Il y a également une pub en bas de la page : "2 règles pour avoir un ventre plat !". Il est vrai que pour ceux qui ont survécus, ils avaient le ventre plat !!!

drancy1.jpg

Si on clique sur accès au site, on perçoit toujours le même genre d'humour : "Visit Auschwitz" ou "Rencontres juives : trouvez l'âme sœur !", à moins d'être homosexuel[1], il était difficile de trouver l'âme vu qu'il me semble avoir entendu que les hommes et les femmes étaient séparés !
Mais la palme revient à la pub du bas : « Ce n'est pas un plaisanterie, tu as été sélectionné ! ». Une sélection sur des critères prédéfinis ? Et on m'accuse parfois d'être politiquement incorrect ??

drancy2.jpg

Je passe sur les autres plaisanteries des publicitaires : "Femme gratuit" ou "Quand vas-tu mourir ?"

drancy3.jpg

Il y a des jours où on se demande s'il peut y avoir des limites à la publicité !

Mais (je le disais dans le billet concerné) comme le disait Pierre Déproges :
« On peut rire de tout, mais pas avec n'importe qui ! »

Nypleusement humoristique...

Dédé

Notes

[1] Homosexuel et juif, à l'époque c'était osé !