Quand Ségolène s'emmêle dans les mails

Une “première version” du discours d'investiture que Ségolène Royal doit prononcer dimanche devant le Parti socialiste a été transmis vendredi à la presse à la suite d'une malencontreuse erreur informatique.

Le document de treize pages intitulé Ségolène.doc a été envoyé en fin d'après-midi à toutes les rédactions par le bureau parlementaire de la candidate présidentielle.

L'équipe de Ségolène Royal, qui a construit une partie de sa campagne pour l'investiture socialiste sur internet, a transmis par la suite deux messages priant les journalistes de ne pas utiliser le texte qui n'est en aucun cas la version définitive du discours de dimanche.

Le texte reprend les thèmes favoris de la candidate, "ordre juste", "république du respect" et "désir d'avenir" et appelle les socialistes au rassemblement face à la droite après une campagne interne parfois houleuse.

Une "erreur malencontreuse" est à l'origine du bug, a expliqué à Reuters un des membres de l'équipe de la candidate, qui au même moment devait rendre visite à des femmes victimes de violences conjugales, en Seine-Saint-Denis.

Un "mauvais copier-coller" a fait atterrir le document sur la "mailing list des agendas" de la candidate, a-t-il assuré. "Elle travaille beaucoup beaucoup ses discours et le premier jet n'est jamais le discours final".

Dix jours après avoir été triomphalement élue par les militants socialistes, Ségolène Royal doit être investie dimanche lors d'un congrès commun du PS et du Parti radical de gauche (PRG) à La Mutualité, à Paris.

No comment...
Nypleusement votre...

Dédé