Payé par l'Etat mais invité à quitter la France

(Reuters) - Un professeur d'allemand de nationalité malienne, employé depuis un an par le rectorat de Strasbourg au bénéfice d'une école privée, a été invité à quitter le territoire français, apprend-on auprès de l'école.

Amadou Cissé, 27 ans, est arrivé en France en qualité d'étudiant en septembre 2005 pour être employé jusqu'en juin 2006 au bénéfice de l'école Steiner "Mickaël" de Strasbourg où il a effectué son stage de fin de cursus et obtenir son diplôme.

Bien que l'école ait souhaité le conserver au sein de l'équipe pédagogique et que le rectorat lui ait renouvelé son contrat en juillet, Amidou Cissé a été invité le 12 septembre par la préfecture à quitter la France dans un délai d'un mois.

La demande de prolongation de son titre de séjour, formulée en mai, lui a été refusée au motif que l'école et le rectorat avaient omis de faire une demande d'introduction d'un travailleur étranger. La demande a été effectuée depuis sans que la préfecture revienne sur sa décision.

"J'ai été surpris parce que, d'un côté, je suis payé par l'Etat et, de l'autre, on me demande de quitter le pays", a déclaré à Reuters le jeune enseignant.

L'école Mickaël, qui n'a plus de professeur d'allemand depuis la rentrée, fait signer une pétition pour amener les autorités à revoir leur position.

Le rectorat et la préfecture n'ont pas souhaité s'exprimer.

Nypleusement votre...

Dédé