A quoi sert la religion ?

A supprimer au peuple le droit de penser !
La religion, c'est l'opium du peuple disait le grand Karl.

Et bien, c'est toujours valable, voici une chanson trouvée sur le net, pas une chanson d'il y a 10 000 ans, non, une chanson dont le CD sort le 1er octobre 2006 : “Mille raisons d'espérer”, le nouvel album de Laurent Grzybowski, un artiste notre belle région !

Pour ceux qui auraient mal entendu :

podcast

Prends seigneur (saigneur ?) et reçois
toute ma liberté,
ma mémoire, mon intelligence,
toute ma volonté
et donne-moi, donne-moi, donne-moi
seulement de t'aimer !

Grosso-modo, Dieu a dit :“Devient une lopette, et tu croiras en moi !”.

Additif :
J'avais oublié de citer le site de l'artiste (jolie phrase !) :http://www.laurentgrzybowski.com/

Commentaires

1. Le jeudi 28 septembre 2006, 22:53 par Denis de Fleury

Entre autres, voilà ce qu'apporte la(les) religion(s).
Ne fais pas aux autres ce que tu ne veux pas qu'on te fasse.
Aime ton prochain comme toi-même.

Les paroles de la chanson de Laurent Grzybowski ne s'adresseraient-elles pas plutôt aux électeurs de tous bords qui pensent systématiquement que l'autre bord est le mal ? qui changent d'avis parce que ce n'est plus la mode ?

2. Le vendredi 29 septembre 2006, 08:18 par Boris

Je ne vois pas ce que la politique à avoir avec la religion ?

En ce qui concerne : "Aime ton prochain comme toi-même", ils l'oublient bien vite pour fustiger les hommosexuels, critiquer les musulmams. Sans parler des guerres, encore aujourd'hui, au nom de la religion.

3. Le vendredi 29 septembre 2006, 12:26 par Dédé

Il ne faut pas oublié que dans le même bouquin, on trouve de tout et son contraire, il y a :
“Oeil pour oeil, dent pour dent !”
Mais encore :
“Je vous dis de ne pas résister au méchant. Si quelqu'un te frappe sur la joue droite, présente-lui aussi l'autre joue.”

4. Le dimanche 20 mai 2007, 20:35 par Nicolas

Au contraire, il n'y PAS marquer, oeil pour oeil, dent pour dent, mais le contraire : abondonner cette attitude pour une nouvelle : "aimez vous les un les autres"

La prochaine, vous feriez mieux de vous renseigner, ca eviteras de raconter des betises....

5. Le mercredi 23 mai 2007, 10:17 par Dédé

C'est dans la bible !

Exode XXI:23-24.
« S'il y a un accident, tu donneras vie pour vie, œil pour œil, dent pour dent, main pour main, pied pour pied »

Tu vois Nicolas, je me suis renseigné, alors, c'est qui qui dit des bétises ?

6. Le jeudi 14 juin 2007, 03:50 par mémocube

Œil pour œil dent pour dent…. Les israélites étaient entourés par des nations qui mutilaient leurs prisonniers, avaient recours à la torture et jetaient leurs enfants au feu au nom de leurs dieux. Cette loi les décourageait de ce montré cruels comme eux. Si non ils recevaient le même sort. Chez eux, les esclaves avaient des droits étaient plutôt considéré comme des ouvriers. Si bien qu’une fois leur engagements terminés, beaucoup choisissaient de rester au service de leur maîtres. Vie pour vie, pour meurtres volontaires. Mais accidentel, ce n’était pas sans conséquence, mais la vie était épargnée. Il ne pouvait pas quitter la ville qui lui était assignée pour un certain temps.

Sachant cela, le peuple ne pouvaient se montré négligeant. Il ce devait d’être prévoyant pour ne pas mettre inutilement une vie en danger.

7. Le jeudi 14 juin 2007, 04:20 par mémocube

La religion c’est l’opium des peuples !.... Vraie… mais le régime anti religieux qui s’est inspiré de Karl Max, n’a-t-il pas aussi commis les mêmes crimes ? Qu’est ce qu’il y a de commun entre par exemple le catholicisme de l’inquisition et le communisme de Staline ? La soif du pouvoir. Les grandes religions et les gouvernements ont tous succombés au désir de dominer.

Le christianisme primitif n’avait plus de frontière à défendre. Le recours à la force était interdit. Le pratiquant se devait d’obéir à la loi divine qui stipulait «Tu dois aimer ton prochain comme toi même». Si tous avaient obéi, fini les guerres ! C’étaient beaucoup mieux que les traités de paix entre nations. Puis que cela venait du cœur. Ce n’est donc pas la faute de la bible. C’est la faute des hommes. La faute des grandes religions assoiffées de pouvoir. Cherchez ceux qui suivent le christianisme primitifs et vous trouverez la vérité.

8. Le mercredi 20 juin 2007, 14:16 par Mémocube

«Ne fais pas aux autres ce que tu ne veux pas qu’on te fasse» C’est une expression bien connue qui invite plutôt à la passivité et qui est à tort cité comme un verset biblique alors que sont auteur est Confucius. Au lieu de se contenter de ne rien faire, le véritable christianisme pousse à l’action et encourage les gens à faire du bien aux autres. Le texte venant de la bible est quelque chose comme : «Fais aux autres comme tu voudrais qu’on te fasse» Confucius c’est de ne pas faire le mal tandis que la bible c’est de FAIRE LE BIEN. Mis en application, ce commandement aurait très certainement guérie beaucoup de maux dont souffrent l’humanité. Mais voilà, les grandes religions ne l’on pas mit en application. Ce n’est pas la faute des écritures mais des hommes.

9. Le mardi 26 juin 2007, 00:54 par Mémocube

«Si quelqu'un te frappe sur la joue droite, présente-lui aussi l'autre joue.» Que peu bien vouloir dire cette phrase? Réfléchissons un instant. Quand nous voulons faire vraiment mal à quelqu’un qu’est ce que nous utilisons notre main ouvert ou notre poing ? Notre poing n’est ce pas ? Alors pourquoi la bible parle de gifle ? La gifle est employé on orient et aussi en occident comme «insulte». Le chrétien ne devait pas répondre l’insulte pour l’insulte c’est à dire de se rabaisser à ce niveau. Les insultes dégénèrent souvent à des actions plus graves. Ce texte quand il est appliqué peu aider à atténuer les disputes.

10. Le mardi 26 juin 2007, 01:23 par Mémocube

«Devient une lopette» Cédé à la colère, est beaucoup plus facile que se métriser. La voie de la facilité était de rendre un culte à un cruel César et faire comme les autres c'est-à-dire de sauver sa peau. Les premiers chrétiens à Rome n’ont pas choisit cette voie et ont préféré affronter les lions mains nues! Qui étaient les véritables lopettes ? Qui démontraient le plus de courage ?