On lui propose 190 000 Euros par mois, il préfère 15 000

Une fois n'est pas coutume, je vais dire du bien d'un patron !

Louis Gallois, ancien patron de la SNCF, est devenu patron d'EADS après les mésaventures de l'ancien patron d'EADS, Noël Forgeard, qui avait miraculeusement vendu des actions juste avant qu'EADS annonce des méventes de ses avions.

En arrivant, Louis Gallois a dit :
« Nous avons à réduire nos coûts pour tenir compte de la hausse du dollar, avec notamment des réorganisations industrielles. »

Alors, il allie les actes à ses paroles:
Il refuse le salaire de 2,33 millions d'Euros annuels, et réclame les 15 000 euros mensuels qu'il touchait à la SNCF !

Celui qui va faire la gueule, c'est le coprésident allemand Thomas Enders doit recevoir le même salaire que son homologue français.
Thomas Enders verra donc son salaire diviser par 13 !!!

C'est ce qui est indiqué dans le dernier numéro de Capital. Lu aussi chez Égalité-Parité, amis aussi sur Wikipédia et http://www.20min.ch/ro/economie/story/28875415

Comme quoi y des patrons bien !

Nypleusement votre...

Dédé

Ajouter un commentaire

Le code HTML est affiché comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.

La discussion continue ailleurs

URL de rétrolien : http://nypleut.paysdecaux.com/?trackback/1378

Fil des commentaires de ce billet