Nul ne peut être arbitrairement arrêté, détenu ou exilé

Article 9 de la Déclaration Universelle des Droits de l'Homme de 1948

Il y a eu 571 jours de détention pour Robert Arricau

Robert Arricau a 36 ans, il est menuisier dans une entreprise de réinsertion. Il est militant d’Anaram Au Patac (mouvement révolutionnaire de la gauche occitane) et surtout au sein d’associations culturelles occitanes comme Carnaval Pantalonada ou l’Ostau Bearnés.

Depuis le 30 novembre 2004, Robert est en détention. Il est actuellement incarcéré à la maison d’arrêt de Montauban. Il a été arrêté dans le cadre d’une opération de la police contre l’ETA. L’affaire est instruite par la juge Houyvet de la cellule anti-terroriste. L’avocat de Robert est Christian Etelin du barreau de Toulouse.

Au mois d’octobre 2004, son frère et sa belle-sœur ont été arrêtés à Salies de Bearn. On leur reproche d’avoir loué pendant 6 ans un logement à un couple (avec un petit garçon) à qui ont reproche d'être des membres de l’ETA. Le frère et la belle-sœur de Robert ont fait plusieurs mois de détention et sont actuellement libres en attendant le procès. Leurs arrestations ont eu lieu en même temps que celle de Peio Serbielle, lui aussi libre aujourd’hui.

Deux mois après, Robert est arrêté à son domicile. Il lui est reproché d’avoir présenté le couple de l’ETA aux deux membres de sa famille. Aucun document de l’ETA, explosifs ou armes n’ont été trouvés chez Robert.

Depuis, Robert Arricau est détenu, le motif de son inculpation est : soutien logistique à deux membres (supposés) d'ETA pour l'acquisition d'une location. Selon son avocat, Robert a reconnu avoir transporté deux personnes, mais sans connaître leur éventuelle appartenance à une organisation armée.

Tous les détails de l'affaire sur le site du Comité de soutien pour le respect des droits de Robert Arricau

Nypleusement votre...

Dédé

PS:
Le 23 juin 2006, après 571 jours de détention sans procès

Robert Arricau a été enfin libéré.

Ajouter un commentaire

Le code HTML est affiché comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.

La discussion continue ailleurs

URL de rétrolien : http://nypleut.paysdecaux.com/?trackback/1358

Fil des commentaires de ce billet