Une maison en Pays de Caux

« Casta Diva » un livre de Christophe Mory

En achetant une maison très grande dans le Pays de Caux en 1930, la jeune Giselle Furck, divorcée et mère d'un garçon, décide d'inviter chaque hiver un couple d'artistes, leur demandant en contrepartie un souvenir de l'œuvre créée chez elle. Elle y reçoit tout ce qui compte de la vie culturelle : Pemotshi, Malraux, Aragon, Sartre, Nimier, Matisse...

Biographie de l'auteur :

Christophe Mory a exercé des fonctions de responsable de communication notamment chez Suez et à la Bibliothèque nationale de France. Ancien producteur à Radio France, auteur de théâtre (Paris 1778 et Les Sauvages), d'essais (Le Mystère Schubert, Passion de l'Art, entretiens avec Ernst Beyeler, Charles de Foucauld), il a publié un premier roman, La Maladie des autres, aux éditions du Rocher.

Message de l'auteur :

«J'aime habiter un livre avant qu'il m'habite» me confia un jour un critique littéraire. Alors je me suis demandé si raconter la vie d'une maison, d'un jardin et plus largement de quelques paysages qui l'entourent, ne serait pas un bon point de départ. Et puis, les gens ont besoin qu'on leur raconte des histoires, même invraisemblables. En fin, je mesure que lire est un moment long, du temps que je prends au lecteur. Rien n'est plus précieux et on n'a pas le droit de le lui voler en l'ennuyant. Alors, j'ai écrit des chapitres courts, parfois très courts, pour que dans son lit, il se dise «je lis un chapitre avant de m'endormir». Et j'ai tenté de livrer un fait par chapitre, un événement toujours, afin qu'on progresse dans le livre, qu'on s'en imprègne. Alors voilà, une femme qu'on a appelée Giselle de Roncenay. Elle eut trois enfants de trois hommes et vécut dans sa maison une histoire simple. Elle y invitait des artistes qui lui laissaient une partie de leurs ouvres. Elle y éleva ses enfants et reçut tout ce qui comptait de la vie culturelle : Pemothshi, Malraux, Aragon, Sartre, Nimier, Matisse. La maison de famille devint un lieu de mémoire. A travers la vie de cette femme (1906-1999), ses amours, ses décisions, ses amitiés et à travers la description d'un lieu hanté par quelques démons, un large pan de la vie culturelle est décrit, mêlant fiction et réalité. Faut-il s'interroger sur ce qu'il en adviendra ?

Christophe Mory

Nypleusement votre...

Dédé

Commentaires

1. Le vendredi 3 mars 2006, 11:29 par Laurent Javault

Bonjour, sait-on où se trouve cette maison ? Ca semble être une belle histoire en effet.
Par ailleurs, je viens vers vous pour vous annoncer la naissance d'un blog qui va traiter de l'identité - ou plutôt des identités multiples - de la Normandie, et je serais très heureux de recevoir votre visite. Je précise que ce blog s'inscrit dans le cadre d'une étude réalisée pour le Comité Régional du Tourisme mais vous aurez plus d'explications en allant le voir... A bientôt, j'espère ! Cordialement,

2. Le vendredi 3 mars 2006, 14:21 par Didier

Je suis allé faire un tour sur votre site, et j'ai mis sur le mien, quelques commentaires à propos de votre blog.

blog.communes76.com/index...